INDUSTRIE HAUTS-DE-FRANCE

Industrie Hauts de France - Développement

Il existe de réelles opportunités de développement pour répondre aux défis et ambitions écologiques

pour diversifier les activités en s'adaptant à la demande sociétale, pour répondre aux défis technologiques de demain. Ces opportunités ne pourront se développer que si les entreprises trouvent sur le marché du travail les compétences nécessaires à leur développement.

Quelques chiffres
pour la branche Métallurgie des Hauts-de-France :

Industrie Hauts de France - Salariés
126 500 emplois salariés
Industrie Hauts de France - Salariés
...représente 9% des effectifs de la branche métallurgie en France
Industrie Hauts de France - Salariés
...40% de l’emploi industriel régional.

Hauts-de-France : Un tissu industriel diversifié

Industrie Hauts de France
Industrie automobile

55 000 emplois

Industrie Hauts de France
Industrie métallurgique
Industrie Hauts de France
Industrie ferroviaire

13 000 emplois

Industrie Hauts de France
Industrie aéronautique

9500 emplois

Des secteurs qui recrutent :

Ces secteurs recrutent des métiers relevant de la métallurgie et renforcent les besoins de main d’œuvre.

Ainsi sur les 262 700 métiers métallurgiques présents en Hauts-de-France, 60% sont exercés hors des secteurs de la branche.
Secteur recrutement - Cap Industrie

Un besoin de 5 500 recrutements par an d’ici 2020

Les départs en retraite et départs hors de la branche ou hors de la région vont toutefois générer des besoins de recrutement importants, estimés à 32 900 d’ici 2020, soit près de 5 500 recrutements par an.

Secteur recrutement - Cap Industrie

Une branche représentée par une diversité de métiers :

On retrouve dans la branche en Hauts-de-France une grande diversité de métiers, qui se concentrent essentiellement dans les fonctions de production et de maintenance

Diversité des métiers - Cap Industrie

Évolution des compétences à l’horizon 2020-2025

Les entreprises de la branche sont amenées à fortement évoluer dans les années à venir pour répondre aux évolutions des marchés et de l’activité, aux exigences clients et pour se positionner par rapport à la concurrence internationale. Elles cherchent ainsi à développer l’innovation pour proposer des produits à plus forte valeur ajoutée, à optimiser les process pour diminuer les coûts de production, à investir de nouveaux relais de croissance… nécessitant d’adapter les compétences des salariés. Ainsi les évolutions technologiques, l’intégration des outils numériques dans les outils de production, la robotisation génèrent une véritable révolution pour les industriels des Hauts-de-France. Nouveaux enjeux, nouvelles stratégies, nouveaux marchés : les industriels des Hauts-de-France sont prêts à relever le défi.